Page 329

LE

FRANÇAIS

EST-IL

COLONISATEUR?

323

L'Angleterre vise au développement de son trafic. Les colonies conservées par le Portugal, lui sont ouvertes depuis le traité de Methuen; après celui de Vienne (1739) elle recommencera ses attaques contre l'Espagne. Enfin, elle v a poursuivre la lutte contre la France pour réduire la puissance coloniale de celle-ci : les historiens anglais euxmêmes le reconnaissent. La tactique de l'Angleterre sera de nous jeter dans les complications européennes, pour nous affaiblir et détourner nos forces de nos colonies. D e u x guerres seront successivement entreprises contre la France, parce que les progrès de notre marine et l'extension de notre empire colonial inquièteront l'Angleterre : L a guerre de la succession d'Autriche d ' a b o r d (17391748), qui ne se déroule pas suivant les v œ u x du p a y s : en 1745, l'Angleterre doit se défendre jusque dans son île; elle arrête une affaire mal engagée et signe le traité d'Aix-la-Chapelle. Mais elle se prépare à reprendre la lutte et la guerre de sept ans devait voir son triomphe aux Indes et au Canada. L'Angleterre allait sortir victorieuse d'une telle lutte dans des continents lointains, parce qu'elle pouvait y consacrer toutes ses forces, tandis que la France avait à soutenir la guerre sur le continent contre la Prusse. D'ailleurs cette attitude de l'Angleterre ne devait pas être sans p r o v o q u e r des réactions en Europe m ê m e ; c'est une première fois l'incursion de Ch. E d . Stuart en 1745 (au cours de la guerre de Succession d'Autriche); et c'est, au cours de la guerre d'Amérique, la ligue de 1780. Il n'est nul besoin de rappeler les événements qui suivirent et c o m m e n t , sous la Révolution et l'Empire, l ' A n gleterre profite à nouveau de nos troubles intérieurs, puis des guerres continentales où est entraîné Napoléon. On ne peut s'empêcher de donner un souvenir aux plans grandioses de Napoléon, qui rêva de rétablir sur tous les continents la puissance coloniale de la France, et de renverser à notre profit l'état de chose résultant d'un siècle de guerres. L'Angleterre, attentive à poursuivre sa politique et sentant la valeur de l'enjeu, devait consacrer à cette lutte pour

Histoire des colonies françaises  

Auteur : Victor Piquet / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles...

Histoire des colonies françaises  

Auteur : Victor Piquet / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles...

Profile for scduag
Advertisement