Page 32

26

L'EMPIRE

COLONIAL

DE

L'ANCIEN

RÉGIME

décrété, sont parties intégrantes de la République, et sont soumises aux mêmes lois constitutionnelles. Elles sont divisées en départements ». Un projet de répartition départementale fut m ê m e dressé. La Convention abolit d'autre part les douanes entre la métropole et les Colonies, établissant une union douanière que la France n'a plus osé réaliser depuis lors. V i n t enfin la Constitution de l'An III. La Déclaration des droits de l'homme affirmait à nouveau l'abolition de l'esclavage. La proclamation de ces principes allait provoquer aux colonies une effervescence que l'Angleterre, à l'instigation de Pitt, se plut à attiser pour en profiter. Dès 1793, elle s'emparait de T a b a g o (devenue française en 1783), de Saint-Pierre et Miquelon, des comptoirs de l'Inde, et l'année suivante elle s'attaquait à l'ensemble des Antilles françaises. Mais la paix d'Amiens (1802) vint restituer à la France la Martinique, l'île de Gorée, les établissements de l'Inde et une partie de la Guyane. Comme l'Espagne nous avait restitué en 1795 la partie orientale de SaintDomingue et rendu la Louisiane en 1801, le domaine colonial de la France se trouvait plus étendu qu'en 1783. Quant aux principes libéraux, Napoléon revint nettement en arrière sur la Révolution. Il n'apparaissait plus que les habitants des colonies pussent jouir des mêmes droits politiques que les citoyens français; et d'autre part le brusque appel à la liberté de populations v i v a n t jusque là en esclavage, avait paru offrir bien des inconvénients. La Constitution de l'An VIII s'inspira de ces idées et l'esclavage ainsi que la traite des noirs furent rétablis par une loi de 1802. Napoléon eut certainement les vues les plus larges en matière coloniale, et dès le lendemain de la paix d'Amiens on le v o i t aborder vigoureusement la réalisation de vastes projets. Il est demeuré l'homme de l'expédition d ' E g y p t e et songe à l'Orient. Il donne pour mission au général Brune, ambassadeur à Constantinople, de « restaurer par tous les moyens la suprématie que la France avait depuis deux cents

Histoire des colonies françaises  

Auteur : Victor Piquet / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles...

Histoire des colonies françaises  

Auteur : Victor Piquet / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles...

Profile for scduag
Advertisement