Page 303

LES TERRITOIRES SOUS

MANDAT

297

vain, il repoussa t o u t ce qui ressemblait à un mandat, alors qu'au contraire le Liban demandait à être séparé de la Syrie et réclamait le mandat français. L'Amérique de son côté, suivant des principes qui lui étaient chers, prit l'initiative d'une Commission, chargée d'étudier la situation sur place. L a France et l'Angleterre refusèrent de prendre part à une telle enquête, ce qui n ' e m pêcha pas la Commission de conclure que l'unanimité des Arabes (sauf en quelques districts du Liban) répudiaient le mandat français. On ne doit pas trop s'étonner de cette affirmation si manifestement contraire aux faits : quiconque a connu le rôle joué par la Mission américaine installée à Beyrouth, laquelle v o y a i t avec mauvaise humeur se développer l'influence française, se l'expliquera. Il était urgent pour la France de faire occuper par ses troupes le territoire qui lui revenait; il est m ê m e permis de penser qu'elle avait beaucoup tardé à le f a i r e : une fois de plus, notre pays fit son effort outremer tardivement et le fit insuffisant. La convention concernant la relève ne fut signée que le 15 septembre 1919; le général Gouraud, n o m m é Haut-Commissaire, débarqua en Syrie le 21 n o vembre avec les troupes. Celles-ci devaient remplacer des effectifs anglais beaucoup plus importants et se heurter à de graves difficultés, provenant à la fois du pays, des Turcs et des Arabes. Sans prévoir tout ce qui devait arriver, on aurait dû connaître, un an après la fin de la guerre, les conditions dans lesquelles cette relève devait s'opérer. L'effectif envoyé fut trop faible, et surtout manqua des moyens nécessaires, voire du matériel télégraphique, alors q u ' o n ne savait où mettre l'immense matériel de la guerre. Il y eut là des négligences inexcusables. Notre corps d'occupation dut aussitôt faire face à des menaces dans deux directions : à l'Est du fait de l'émir Fayçal; au Nord, en Cilicie, du fait des Turcs. Fayçal s'appliquait toujours à ruiner l'influence française; il se fit même proclamer roi de Syrie, le 8 mai 1920. On dut enfin recourir à la force; en juillet nos troupes occupaient

Histoire des colonies françaises  

Auteur : Victor Piquet / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles...

Histoire des colonies françaises  

Auteur : Victor Piquet / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles...

Profile for scduag
Advertisement