Page 273

LE

MONDE

267

JAUNE

constaté que le Mékong n'était pas navigable et ne c o n s tituait nullement la voie de pénétration cherchée; mais au passage ils apprirent que le fleuve R o u g e , le fleuve du Tonkin, était navigable à partir d'un certain point. Doudart de Lagrée mourut sur ces entrefaites et Fr. Garnier, resté seul, rentra par le Y a n g Tsé Kiang et Changhaï. Il proposa aussitôt de reconnaître le fleuve R o u g e : « Un protectorat exercé directement c o m m e au Cambodge, disait-il, ou tout au moins une complète liberté commerciale obtenue dans les ports du Tonkin... On ne voit pas d'autre m o y e n pour sortir de l'impasse où nous acculerait une timidité sans excuse, aussi bien que des scrupules par trop naïfs ». Une occasion se présenta. Un commerçant français, Jean Dupuis, installé à Han K é o u , avait reconnu le fleuve Rouge qu'il trouva navigable jusqu'à Lao K a y . Un maréchal chinois, combattant les rebelles du Sud de la Chine, lui ayant commandé des armes, il les livra par cette voie. Un aviso l'avait protégé contre les pirates, mais cette o p é ration avait été peu goûtée des autorités annamites, qui se mirent à molester les Français à Hanoï. L'Amiral Dupré, gouverneur de la Cochinchine, fut alors sollicité d'intervenir, à la fois par Dupuis et les autorités qui voulaient l'expulser. Il envoya sur place Fr. Garnier en lui laissant toute latitude. Garnier tenta vainement de négocier; il était clair qu'il fallait en venir aux actes. E t , c o m m e les missionnaires l'avaient édifié sur la faiblesse des forces locales, il décréta d'autorité la libre navigation du fleuve et somma les Annamites de désarmer la citadelle d'Hanoï. Sur leur refus, il la prit d'assaut. Puis, pour assurer ses c o m m u n i cations avec la mer, il entreprit dans le delta des opérations qui tiennent du prodige. « Dès lors, les nôtres, dit M . O c t . H o m b e r g ne laissent pas à l'adversaire le temps de se ressaisir et le frappent à coups redoublés avec la furie joyeuse de jeunes chefs de vingt ans ». T o u t le pays t o m b e en notre pouvoir en moins d'un 1

1. La France

des cinq parties du

monde.

Histoire des colonies françaises  

Auteur : Victor Piquet / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles...

Histoire des colonies françaises  

Auteur : Victor Piquet / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles...

Profile for scduag
Advertisement