Page 232

226

L'EMPIRE COLONIAL D E LA

FRANCE

MODERNE

On a v u que des commerçants de Bordeaux, s'étaient réinstallés à Ouidah en 1841, et avaient noué des relations avec le roi du D a h o m e y . E n 1851, l'Amiral Bouet-Vuillaumez était allé en personne à A b o m e y conclure un traité de c o m merce et d'amitié. Un peu plus tard (1864), un traité de protectorat avait été conclu avec le roi du P o r t o - N o v o ; puis la plage de Cotonou nous avait été cédée par le D a h o m e y (1868). Lorsqu'une politique active fut reprise, en 1878, nous fîmes confirmer nos droits sur ce p o i n t ; ils devaient cependant être contestés. En 1882 un officier et quelques hommes, occupaient effectivement P o r t o - N o v o et Cotonou. Nous avions acquis Agoué et Porto-Seguro. Nous obtînmes par traité en 1884, des droits sur Grand et Petit P o p o (ces deux points devaient être l'année suivante cédés à l'Allemagne, et former l'origine de la colonie du T o g o ) . E n 1886, les établissements dits du Bénin, qui avaient relevé jusque-là du Gabon, furent placés sous l'autorité du lieutenant-gouverneur des Rivières du Sud. Ils devaient être, en 1891, érigés en colonie sous le n o m d'Etablissements français du golfe de Bénin, et recevoir un lieutenantgouverneur, relevant toujours des Rivières du Sud. Cependant, nous étions depuis 1882 en difficultés avec le roi du D a h o m e y Glé Glé, qui contestait la cession de Cotonou et se refusait à reconnaître notre protectorat sur P o r t o - N o v o . F o r t j a l o u x de son indépendance, il repoussait une tentative faite par les Portugais — installés c o m m e nous à Ouidah, — pour établir un protectorat sur ses Etats. L'hostilité du D a h o m e y devint plus marquée encore lorsque Behanzin succéda à son père; sur son ordre des Français furent enlevés à Ouidah. V i c t o r Ballot avait été n o m m é Résident en 1899, et en m ê m e t e m p s , quelques troupes lui avaient été envoyées, bien peu n o m b r e u s e s : 60 tirailleurs v e n a n t du Sénégal et 80 du G a b o n . Elles durent reculer devant les forces importantes d o n t disposait Behanzin.

Histoire des colonies françaises  

Auteur : Victor Piquet / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles...

Histoire des colonies françaises  

Auteur : Victor Piquet / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles...

Profile for scduag
Advertisement