Page 217

LE MONDE

NOIR

211

finalement annexa cette province. Il occupait d'autre part et successivement, les districts du Fouta Sénégalais : les indigènes comprirent alors que notre politique prenait une allure nouvelle. Faidherbe passe ensuite dans le Khasso que menaçait un conquérant noir déjà puissant, El Hadj O m a r ; il gagne Kayes et Médine, fait alliance avec le roi du Khasso et construit un fort à Médine. El H a d j Omar était un aventurier, fils d'un marabout toucouleur, qui lui-même, représentant de la secte musulmane des Tidjanya, était arrivé à se créer une popularité. Il devint bientôt menaçant, pilla les comptoirs des c o m merçants de Bakel et assiégea le fort de Médine, incitant même à la révolte les gens de Saint-Louis. Faidherbe le repoussa loin du Sénégal sans mettre fin à sa puissance. Après un séjour en France, Faidherbe revint en 1863 et dès lors, se préoccupa surtout d'atteindre le N i g e r : il avait parfaitement distingué le parti que l'on pourrait tirer, pour le c o t o n , des terres inondées de ses rives. Passant un traité avec les habitants de T o m b o u c t o u , il envoya une mission à Hadj Omar, installé alors à Segou; celle-ci ne toucha pas le chef noir, qui mourut avant son arrivée, mais elle reconnut la route du Sénégal au Niger. Sur la côte, Dakar avait été fondée en 1857, pour remplacer Gorée devenue trop étroite; le Cayor, avec plusieurs années d'agitation, fut enfin annexé en 1864. A u nord, le Gouverneur avait fait explorer la baie du Levrier, où devait s'élever plus tard Port-Etienne; au sud, nous nous installions dans la Mellacorée et la Casamance. Faidherbe s'était non moins intéressé à l'organisation administrative. L'école des otages, devenue plus tard l'école des fils de chefs, était fondée, ainsi qu'une école franco-musulmane. La Banque du Sénégal, qui devait devenir la Banque de l'A. O. F. était créée; on commençait la carte du pays. Enfin, l'on constituait des compagnies de tirailleurs noirs. L'œuvre de Faidherbe fut continuée par ses successeurs. La Révolution de 1871, contribua seulement à donner à la colonie une physionomie nouvelle. Elle eut des députés,

Histoire des colonies françaises  

Auteur : Victor Piquet / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles...

Histoire des colonies françaises  

Auteur : Victor Piquet / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles...

Profile for scduag
Advertisement