Page 204

198

L'EMPIRE COLONIAL D E LA F R A N C E

MODERNE

L'heureuse continuité de notre politique coloniale s'explique par l'existence de ce parti colonial qui prit naissance en 1878 et n'a fait que se renforcer. Des h o m m e s , appartenant ou non au Parlement, y jouèrent un rôle prépondérant, actif et visible quand — h o m m e s politiques — ils étaient au p o u v o i r , et un rôle d'influence et de direction occulte lorsqu'ils s'en trouvaient écartés. On les v o y a i t , en outre de leur action au g o u v e r nement, soutenir énergiquement ceux qui étaient, sur place, dans les continents lointains, les acteurs de ces immenses entreprises : explorateurs ou officiers de l'armée coloniale qu'ils conseillaient, encourageaient, poussaient, défendaient parfois. Parmi ces h o m m e s , il est impossible de ne pas citer celui qui fut le premier titulaire du sous-secrétariat des Colonies, créé à la marine, Eugène Etienne, qui fut et resta le chef incontesté du parti colonial. Sous-secrétaire d'Etat aux colonies à deux reprises, quelques mois en 1887, puis de mars 1889 à mars 1892; ce fut lui qui, avec de larges vues, créant les gouvernements généraux, donna à nos grandes colonies leur forme moderne. Faut-il croire que dans les démocraties, les grandes idées et les grands résultats ne soient jamais le fait de la représentation populaire? et que seuls des dictateurs, ou des h o m m e s fortement attachés à une doctrine réussissent à les imposer? La puissance de la France paraît être dans l'action de tels h o m m e s , d o n t l'influence dépasse largement les limites du pouvoir éphémère et visible, que le hasard des majorités leur attribue. Il convient d'associer à l'énergie de ces h o m m e s , celle des officiers ou administrateurs qu'ils soutenaient. L e rôle de notre marine de guerre, qui fut si brillant avec les Bouet-Wuillaumez en Afrique, les Courbet, les amiraux gouverneurs de la Cochinchine en Extrême-Orient, et aussi les Fr. Garnier et les Rivière est à signaler t o u t d'abord. Puis ce fut l'infanterie de marine, devenue infanterie coloniale, et rattachée à l'armée de terre, ainsi que l'artillerie coloniale, qui fournirent, pour la plus grande part, cette

Histoire des colonies françaises  

Auteur : Victor Piquet / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles...

Histoire des colonies françaises  

Auteur : Victor Piquet / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles...

Profile for scduag
Advertisement