Page 195

L'ŒUVRE

D E LA TROISIÈME RÉPUBLIQUE

189

de consolider et d'étendre sa domination, et, en m ê m e temps, de présider à la réalisation des produits, avec la c o l laboration de la main-d'œuvre indigène. C'est dans cet esprit qu'en 1816, le Gouvernement fournit d'importants subsides aux colonies pour poursuivre leur expansion, et les idées nouvelles furent appliquées au Sénégal, à la Guyane, à Madagascar. A u début, on tâtonna pas mal dans cette voie, et, faute d'expérience, les premiers résultats furent peu encourageants; mais on persévéra. Les comptoirs devinrent des territoires; des explorations de large portée furent menées à bien; c'est l'époque de la reconnaissance des sources de la Gambie et du Sénégal, du Fouta Djalon et du B a m b o u k . E t déjà l'on v o i t poindre à nouveau, avec les voyages de René Caillié, cet esprit d'aventure et d'action individualiste qui devait, à la fin du siècle, donner pour la seconde fois à la France un immense empire. Dans les régions du globe même, où nous n'avions pas encore d'établissements, on noua des relations : en E x t r ê m e Orient par exemple. Cette politique fut surtout l'œuvre de quelques ministres, Portai, Dubouchage et le duc de Richelieu, soutenus par les grands ports. Portai fit créer par ordonnance « le Conseil Supérieur du Commerce et des Colonies » et, à la Présidence du Conseil des ministres, un bureau « du Commerce et des Colonies ». L e Secrétaire d'Etat Laîné disait à la Chambre en 1821 : «... Renoncer aux colonies, c'est vouloir abjurer dans la suite le commerce maritime; ce serait exiler les Français des mers, leur interdire la navigation, et en faire pour ainsi dire les Chinois de l'Europe. » H y d e de Neuville, en 1828, défendait encore vigoureusement les colonies, c o m m e faisant partie de la monarchie « dont rien ne peut les détacher ». A u contraire à l'intérieur, l'opinion, favorable aux agriculteurs français, se montrait hostile aux exploitations lointaines. C'est pourquoi l'on vit le Ministère Villèle abandonner la politique coloniale; mais l'initiative indivi-

Histoire des colonies françaises  

Auteur : Victor Piquet / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles...

Histoire des colonies françaises  

Auteur : Victor Piquet / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles...

Profile for scduag
Advertisement