Page 193

CHAPITRE L'ŒUVRE

VI

DE LA TROISIÈME

RÉPUBLIQUE

Le domaine colonial de la France moderne est surtout l'œuvre de la I I I République, sortant de sa réserve en 1878, et reprenant les traditions de l'expansion française dans le m o n d e . e

Cependant, les gouvernements qui se succédèrent depuis 1815, s'ils n ' o n t pas réalisé une œuvre aussi grandiose, ne se sont nullement désintéressés de la question coloniale; le développement de notre influence dans le L e v a n t , et la conquête de l'Algérie, suffiraient à le prouver. Certes, ces gouvernements furent loin d'avoir tous l'esprit de colonisation; leur attitude fut assez diverse, et l'œuvre coloniale de cette partie du x i x siècle s'en ressentit. Mais il est curieux de constater que les plus timorés furent entraînés par des courants d'opinion, ou par les é v é nements aux-mêmes. De nouveaux continents s'ouvraient aux Européens; de plus larges horizons s'offraient à toutes les vieilles nations; celles-ci ne pouvaient se soustraire à leur destinée. e

I. — 1815-1870 La question de la traite des noirs devait exercer, sur la politique de la Restauration, une influence primordiale. L'Angleterre avait aboli la traite en 1807; Napoléon, p e n dant les Cent jours avait décidé la m ê m e mesure. L a Monarchie, au congrès de Vienne, ne p u t refuser d'entrer dans la même voie, et s'engagea à réaliser la suppression

Histoire des colonies françaises  

Auteur : Victor Piquet / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles...

Histoire des colonies françaises  

Auteur : Victor Piquet / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles...

Profile for scduag
Advertisement