Page 177

LE LEVANT ET

L'ÉGYPTE

171

considérer la partie c o m m e perdue et se désintéressa de l'Egypte. Il la défendit cependant avec succès contre un débarquement des Turcs à A b o u k i r , mais aussitôt quitta le pays avec ses principaux lieutenants (août 1799). Les Français devaient y demeurer encore plus de deux ans (août 1799-octobre 1801), et, malgré les difficultés, ces d e u x années furent loin d'être stériles. Kléber s'était v u confier le commandement et nous assistons aux efforts de l'Angleterre pour le persuader de quitter le p a y s ; elle offre de rapatrier l'armée française, elle menace de la faire prisonnière. Il fallut une fois encore combattre une armée turque dotée de canons anglais et qui fut défaite à Héliopolis; il fallut une fois de plus faire le siège de la citadelle du Caire. Mais la paix était rétablie, les missions scientifiques avaient repris leur travail, quand Kléber fut assassiné (juin 1800). Son successeur, Menou, qui s'était fait musulman et vivait à l'orientale, avec un harem, se montra très hostile à l'évacuation. D'ailleurs à ce m o m e n t le gouvernement du Premier consul préparait des renforts et l'on envoyait des ouvriers, des munitions et des vivres. Les Egyptiens paraissaient maintenant accepter l'occupation française et les enfants des familles riches apprenaient le français. L'administration du général Menou cependant, p r o v o qua des mécontentements; son ordre de dresser un cadastre, l'institution d'octrois indisposèrent la population. Il eût alors fallu pour sauver l'Egypte une intervention énergique de la Métropole, qui ne se produisit pas : les renforts préparés ne furent jamais envoyés. Les Anglais, qui n'avaient pas renoncé à expulser les Français, réunirent en Asie Mineure une armée composée de Turcs et d'aventuriers de toutes nationalités et vinrent débarquer à Aboukir. Menou perdit la bataille livrée devant Canope et peu après le Caire capitulait; la France consentit à remettre la Porte en possession de l'Egypte. Il restait cependant de cette brève période un r é s u l t a t : la puissance des Mameloucks était abattue et l'Egypte

Histoire des colonies françaises  

Auteur : Victor Piquet / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles...

Histoire des colonies françaises  

Auteur : Victor Piquet / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles...

Profile for scduag
Advertisement