Page 168

162

LE

XIX

e

SIÈCLE

LA

MÉDITERRANÉE

« Ces mots si souvent entendus, si souvent répétés : les intérêts français en Orient, prennent un t o u t autre sens pour quiconque a parcouru, fût-ce rapidement, l'immense région sur laquelle depuis plus de trois siècles la France n'a cessé de répandre son activité civilisatrice et bienfaisante. On s'était fait par les livres, par les journaux, une idée théorique et vague des résultats obtenus au prix de si longs efforts; on situait machinalement l'influence française en quelques lieux dont les noms sont plus familiers: Constantinople, Jérusalem, Beyrouth, le Liban, la Syrie. E t voilà que l'on se trouve en présence de faits presque innombrables, qui traduisent tous, de diverses manières, l'action profonde et salutaire que les Français ont depuis longtemps exercée et qu'ils exercent encore d'un bout à l'autre de l'Orient, non seulement en Turquie d'Europe, en E g y p t e ou en Syrie, mais encore en Asie mineure et dans l'Archipel, en Palestine et en Mésopotamie. « Toutes les échelles du Levant sont peuplées de nos écoles et de nos établissements d ' a s s i s t a n c e : hôpitaux, asiles de vieillards, crèches et orphelinats. On pénètre dans l'intérieur du p a y s : dans toutes les villes, dans tous les villages importants, le long de toutes les voies ferrées en exploitation ou en construction, que ce soient les chemins de fer de Syrie ou la ligne du « Bagdad », on voit les instituteurs français enseigner aux enfants notre n o m , notre langue et notre histoire, des religieuses françaises soigner les malades, secourir les infirmes, élever les orphelins, recueillir les enfants abandonnés. On s'écarte des routes battues, on s'aventure dans les montagnes d'Arménie, vers les plateaux qui s'étendent entre le cours du Tigre et la frontière de Perse, dans les plaines de Mésopotamie, et j u s q u ' a u x limites du désert; dans quelque pauvre village arménien, kurde ou arabe, on découvre encore quelques maisons françaises; les enfants viennent apprendre à lire et à écrire dans leur propre langue et à retenir quelques mots de la nôtre..... Partout la France est connue, partout elle est bénie; auprès des habitants de ces pays, à quelque race, à quelque religion qu'ils appartiennent, il n'est pas pour

Histoire des colonies françaises  

Auteur : Victor Piquet / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles...

Histoire des colonies françaises  

Auteur : Victor Piquet / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles...

Profile for scduag
Advertisement