Page 163

LE

LEVANT

ET

L'ÉGYPTE

157

elles demeurent grandes par leurs conséquences. La première croisade surtout qui aboutit à la fondation d'un « royaume de Jérusalem » pouvait éveiller des espoirs extraordinaires. L e royaume c o m p r e n a i t : la Syrie et la Galilée, c'est-à-dire le pays situé entre la Méditerranée et le désert, limité au nord par l'Euphrate supérieur que défendait la forteresse d'Edesse, au sud par le désert encore. « Le nouveau royaume, dit G. H a r d y , fut régulièrement organisé par Godefroi de Bouillon, et ses institutions furent fixées par un Code auquel on donna le n o m « d'assises de Jérusalem ». L e régime féodal y fut établi tout d'une pièce, avec une précision parfaite : le royaume était partagé en quatre grandes principautés ou baronnies (Antioche, Tripoli, Edesse et Jérusalem), divisées en fiefs de « seigneurs vassaux, (Comtés d'Ascalon, de J o p p é , de Galilée, etc..) subdivisés eux-mêmes en fiefs d'arrière-vassaux, organisation qui paraissait harmonieuse et conciliait passagèrement des intérêts divers, mais qui émiettait l'autorité et enlevait toute force au jeune E t a t ». Le royaume reçut c o m m e défenseurs des ordres militaires et religieux, les Hospitaliers de Saint-Jean, et les Templiers fondés en 1100 et 1118 par des gentilhommes français. A la tête du royaume de Jérusalem, Godefroi de Bouillon avait réussi; ses successeurs Baudoin I et Baudoin II lui furent inférieurs; le second échoua devant Damas, et sous Baudoin III commencèrent les revers. En 1191, pour d é d o m mager Guy de Lusignan de la perte de Jérusalem, les chefs de la I I I croisade constituèrent pour lui le royaume de Chypre. Quant à l'empire latin de Constantinople, l'empereur partageait le pouvoir avec une féodalité latine : un roi de Macédoine, un duc de Nicée, un marécha de Roumanie, un prince d'Achaïe, un duc d'Athènes, un sire de Corinthe, etc.. La durée de cet empire fut é p h é m è r e : l'empereur Baudoin fut tué en 1206 par les Bulgares, et en 1261 les Grecs réoccupèrent Constantinople. Aujourd'hui, de ces empires restent surtout les ruines imposantes des châteaux féodaux, et c'est la seule trace er

e

Histoire des colonies françaises  

Auteur : Victor Piquet / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles...

Histoire des colonies françaises  

Auteur : Victor Piquet / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles...

Profile for scduag
Advertisement