Page 139

L'AFRIQUE

DU

NORD

133

réformes administratives, judiciaires et financières jugées nécessaires par le gouvernement français. Du point de v u e politique extérieure, la reconnaissance de l'état de choses nouveau nécessita de nombreuses c o n ventions dont les dernières furent conclues en 1896. L ' I t a lie conservait dans la Régence une situation privilégiée qui laissait à la population italienne, d'ailleurs nombreuse, des avantages commerciaux importants, ses écoles p r o pres, et surtout permettait aux fils d'Italiens nés dans la Régence de conserver leur nationalité. A u x termes de la Convention de 1896 « les Tunisiens en Italie et les Italiens en Tunisie sont reçus et traités, relativement à leurs personnes et à leurs biens, sur le même pied et de la même manière que les nationaux et les Français. « Les Tunisiens en Italie et les Italiens en Tunisie sont admis sans conditions ou restrictions autres que celles résultant des lois de leur propre pays à la jouissance des mêmes droits civils que les nationaux et les Français... » Il en résulte, en particulier, que les lois relatives à la naturalisation automatique des fils ou descendants d'étrangers ne s'appliquent pas dans la Régence aux Italiens dont les générations successives peuvent conserver indéfiniment leur nationalité. Les écoles de l'Etat italien étaient conservées mais il ne pouvait en être créé de nouvelles. Une augmentation du nombre des classes officielles a cependant été admise en 1911; et en 1919 de notables avantages ont encore été consentis à l'Italie dans divers domaines.

3. — Le gouvernement. Quant à l'administration intérieure, on ne peut que se féliciter de l'heureuse continuité de vues permise par le Protectorat; la Tunisie ne connut pas les bouleversements successifs de l'Algérie, et l'indépendance qui en résulta pour les services de l'Etat lui a permis de réaliser bien des

Histoire des colonies françaises  

Auteur : Victor Piquet / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles...

Histoire des colonies françaises  

Auteur : Victor Piquet / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles...

Profile for scduag
Advertisement