Page 133

L'AFRIQUE

DU

NORD

127

régime turc avait en effet détruit tous les rouages de l ' E t a t ; aussi fallut-il, sauf dans la province de Constantine, improviser, e t vis-à-vis de populations que l'on connaissait très mal. Bugeaud qui se révéla grand dans l'administration plus encore qu'en matière de colonisation, institua un régime d'administration des tribus, en mettant à la tête des cercles des officiers spécialisés qui exercèrent patriarcalement tous les pouvoirs. C'est ce q u ' o n appela le système des Bureaux arabes. Lorsque par la suite la colonisation se développa, ce régime devint un anachronisme, mais pour administrer les tribus récemment soumises, on n'a jamais rien imaginé de meilleur. Quand se produisit en 1848 la réaction contre l'administration militaire, nous fûmes assez désemparés; nos premiers administrateurs civils laissèrent fort à désirer, et en fait la population indigène fut un peu négligée. C'est pour réagir contre une situation devenue réellement fâcheuse, que Napoléon III prit une série de mesures libérales résumées en des textes qu'il est utile de relire encore. Après une nouvelle réaction survenue en 1870, la France du début du x x siècle s'est mise à l'étude de cette question, qui se posait à nouveau de façon pressante, avec l'esprit le plus libéral et l'expérience qu'elle avait acquise ailleurs. Elle a donné à sa politique un tour nouveau que l'on trouve parfaitement défini dans un certain nombre de textes, datant de la veille de la guerre. C'est par exemple l'ordre du j o u r de la Chambre v o t é le 9 février 1914 : « La Chambre confiante dans le Gouvernement pour réaliser à bref délai l'égalité fiscale, pour modifier largement et améliorer le statut des indigènes, pour accorder à ceux-ci toutes les libertés compatibles avec la souveraineté française et persister à assurer le développement de la Colonisation, passe à l'ordre du j o u r . » e

Cette politique a trouvé son expression dans la loi libérale du 4 février 1919 qui accorde aux indigènes des droits électoraux beaucoup plus larges pour l'élection de leurs représentants et surtout leur ouvre le droit à la naturali-

Histoire des colonies françaises  

Auteur : Victor Piquet / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles...

Histoire des colonies françaises  

Auteur : Victor Piquet / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles...

Profile for scduag
Advertisement