Page 131

L'AFRIQUE

DU

NORD

125

connu. On n'est arrivé que récemment à mener à bien cette œuvre immense. Ensuite on défricha beaucoup et l'on défriche encore; enfin malgré le développement de la population indigène, il reste encore des espaces à mettre en valeur, soit par assèchement des derniers marécages, soit par pénétration de massifs plus difficiles, inabordés jusqu'ici. Bref cet effort d'un siècle a abouti aux résultats suivants : La population indigène qui ne dépassait guère deux millions au m o m e n t de la conquête a presque triplé; elle atteignait en 1925 : 5.147.000 individus. La population européenne est de 833.000 âmes. Ces colons européens sont pour partie seulement (300.000 environ) des descendants de Français de la Métropole, et pour le reste sont issus des immigrants latins, espagnols principalement et aussi italiens. Tous se sont fondus en une race néo-française, aux remarquables qualités de vigueur et d'esprit d'entreprise. Sur le total, une solide population rurale de 200.000 âmes au moins est fixée au sol. Elle possède près du quart de la terre emblavée en céréales (qui représente 3 millions d'hectares, soit les 8 / 1 0 du territoire cultivé), et d ' i m p o r tantes cultures de vignes, de primeurs et d'arbres fruitiers.

3. —

Gouvernement et politique indigène.

De quel n o m désigner ce pays proche de la France où s'est implantée une race française? Que devait-il être? Qu'est-il? Son organisation connut bien des à-coups. Pour ne parler que des colons, tout d'abord, on devait se préoccuper de créer dès les premières années tous les rouages nécessaires à la vie. Conséquence sans doute de la proximité de la colonie, il ne sembla jamais aux colons français qu'ils se fussent expatriés. Il leur fut dur, au début, de rester en partie soumis à l'autorité militaire, et des réac-

Histoire des colonies françaises  

Auteur : Victor Piquet / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles...

Histoire des colonies françaises  

Auteur : Victor Piquet / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles...

Profile for scduag
Advertisement