Page 122

116

LE X I X

e

SIÈCLE

LA

MÉDITERRANÉE

nie, et nos gouvernements affaiblis n'ont pas grande action. Les interventions à Alger pourtant se succèdent c o m m e précédemment sans grand résultat. La Tunisie par contre, où les Beys hussénites arrivent à faire régner un ordre relatif, reste volontiers en bons rapports avec les chrétiens, pourvu qu'elle puisse pratiquer l'esclavage sans s ' e x p o ser à des remontrances trop énergiques. A la fin du x v i i i siècle, seule la France conserve une situation prépondérante dans la Méditerranée. La prise de Minorque (1781) et l'expulsion des Anglais des Baléares avaient contribué à renforcer à Alger notre situation. Après nos victoires en 1793, le crédit de la France ne fit que s'accroître; le Dey avait même avancé au Directoire des blés pour une somme de 5 millions de francs : c'est cette créance, cédée à deux juifs livournais, qui devait par la suite provoquer la prise d'Alger. Mais peu après, l'issue malheureuse de l'expédition d ' E g y p t e venait faire à la France le plus grand tort et amenait la ruine des établissements français de Berbérie. E n même temps la Méditerranée redevenait la proie des corsaires. Napoléon avait songé en 1802 à renouveler à Alger l'expédition d ' E g y p t e et plus tard encore il revint à l'idée d'un débarquement; il fit même opérer des relevés qui devaient servir à l'expédition de 1830. Les « Concessions d'Afrique » furent occupées par la suite c o m m e toutes nos colonies par l'Angleterre, qui se les fit céder par les Turcs (1807), mais elles furent restituées à la France par les deys en 1816 (et non par l'Angleterre) : c'est le dey qui refusa de renouveler aux Anglais leurs privilèges. La même année, Lord E x m o u t h avait été chargé par les Puissances de mettre fin à la piraterie; il se présenta devant Alger et Tunis et n'obtint guère de résultats qu'à Tunis dont le Gouvernement se montra toujours plus c o n ciliant que celui d'Alger; le B e y de Tunis consentit à abolir le commerce des esclaves. e

En 1819, à la suite du congrès d'Aix-la-Chapelle, la France et l'Angleterre avaient été chargées de mettre fin

Histoire des colonies françaises  

Auteur : Victor Piquet / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles...

Histoire des colonies françaises  

Auteur : Victor Piquet / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles...

Profile for scduag
Advertisement