Page 109

L'INDE

ET L'OCÉAN

INDIEN

103

rut (décembre 1758); on fit retraite, et dès lors la partie était perdue pour nous. Des progrès des Anglais ne cessèrent plus. Ils occupèrent bientôt Mazulipatam. Le Decan nous échappa et fit la paix avec eux. Il nous restait la côte du Carnatic. Nous aurions pu nous y maintenir si des secours étaient arrivés de France, si les autorités locales se fussent entendues, et si enfin l'on avait eu de l'argent. Mais les fonds faisaient cruellement défaut. La flotte, qui revint enfin, fut attaquée et très éprouvée par la flotte anglaise. La dernière bataille sur terre livrée en 1760, — bien petite bataille où nous mettions en ligne, pour décider du sort de l'Inde, 1.350 hommes, — fut perdue. Pondichéry succomba enfin. (Il convient de noter les faibles effectifs mis en lignes dans ces luttes : nous n'avions dans cette partie de l'Inde que 2.000 hommes et 4.000 noirs; les Anglais retranchés dans Madras n'étaient que 1.600, avec 2.500 cipayes. Leur flotte avait amené 1.000 hommes de renfort). Lally Tollendal, rentré en France, fut condamné à mort, puis partiellement réhabilité par la suite. Le premier j u g e ment tout au moins était certainement excessif; Lally s'était trouvé placé dans des circonstances terribles et l'on n'eut pas à lui reprocher autre chose que d'avoir été v a i n c u ; mais il s'était fait, de la plupart des fonctionnaires de la Compagnie, d'implacables ennemis. 4. — L'Inde actuelle. Le traité de 1763 qui termina la guerre de Sept ans, nous rendait nos possessions telles qu'elles étaient au début de 1749, et nous imposait de ne pas fortifier Chandernagor. L a w de Lauriston, que l'on a rencontré au Bengale, d e v e nait Commissaire de nos établissements. Il devait conserver ce poste jusqu'en 1777. Il eut à relever Pondichéry qui avait été démolie et à rétablir notre commerce, que les Anglais entravaient par tous les moyens.

Histoire des colonies françaises  

Auteur : Victor Piquet / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles...

Histoire des colonies françaises  

Auteur : Victor Piquet / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles...

Profile for scduag
Advertisement