Page 102

96

L'EMPIRE

COLONIAL

D E L'ANCIEN

RÉGIME

campagne; il fut défait par les troupes de Dupleix, à qui ce succès valut un grand prestige dans l'Inde entière. Dupleix v o u l u t alors investir le comptoir anglais de Gondelour au Sud de Pondichéry; mais il fut moins heureux. Une puissante flotte anglaise apparut d'ailleurs; des troupes britanniques furent débarquées et entreprirent le siège des forts de Pondichéry. La paix fut signée sur ces entrefaites à Aix-la-Chapelle (1748). Nous détenions toujours Madras; Dupleix ne songeait pas à conserver ce point, proche de Pondichéry, estimant que deux comptoirs importants si voisins se nuiraient. Il pensait donner la ville au nabab d'Arcate, avec qui l'on avait fait la paix : le traité d'Aix-la-Chapelle la restitua aux Anglais. La guerre finie, la France et l'Angleterre, ou plutôt les Compagnies française et anglaise, se trouvaient d o n c avoir chacune aux Indes quelques milliers d'hommes. Soit qu'elles n'aient pas eu le m o y e n de les rapatrier immédiatement, soit que les Directeurs aient désiré les garder, ces troupes demeuraient, mais risquaient de coûter cher aux Compagnies. « L e hasard voulut qu'en ce m o m e n t précis différents princes indiens leur demandèrent à l'un et à l'autre soit de les élever, soit de les consolider sur le trône. Les Gouverneurs français et anglais, Dupleix et Floyer, n ' y virent d'abord q u ' u n m o y e n d'entretenir leurs troupes à peu de frais et pour une durée assez courte, et écoutèrent volontiers ces propositions; mais la guerre dura plus longtemps q u ' o n ne pensait. Devant la nécessité de la soutenir, on laissa passer l'occasion de renvoyer les soldats en Europe, et les nôtres t o u t au moins restèrent tous dans l'Inde pour des buts absolument étrangers au commerce. Gomme Dupleix en recueillit presque aussitôt des avantages territoriaux fort appréciables, il se trouva engagé, sans pouvoir en calculer les conséquences, dans une série d'intrigues et de complications d'où allait sortir une guerre véritable, non plus seulement avec les princes de l'Inde, mais avec l ' A n 1

1. A. Martineau. Op. cit.

Histoire des colonies françaises  

Auteur : Victor Piquet / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles...

Histoire des colonies françaises  

Auteur : Victor Piquet / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles...

Profile for scduag
Advertisement