Page 100

94

L'EMPIRE COLONIAL D E L'ANCIEN

RÉGIME

s'étendre territorialement, mais il fonda un comptoir à Karikal (1739) dans un pays producteur de riz, dont manquait Pondichéry. Il reçut alors des propositions de tous côtés, de la part des chefs indigènes, pour la création de comptoirs. Sa politique indigène était d'ailleurs des plus souples : en 1740, les Marattes ayant envahi le Carnatic, nous d o n nâmes asile à la famille du prince de ce p a y s ; ce geste valut au Gouverneur la reconnaissance des indigènes, et lui acquit la sympathie de tous les peuples de l'Inde orientale. « C'est le m o m e n t , écrivait au Ministre un témoin, l'ingénieur Cossig n y , de nous étendre sans violence, sans occupation, sans c o u p férir... Ce serait pourtant, selon moi, ajoutait-il, par l'extension de son domaine en quantité d'endroits, s'il était possible, de ce vaste pays, qu'elle (la France) serait au-dessus des événements de la mer, et qu'elle pourrait charger tel nombre de vaisseaux qu'il lui plairait... » Le programme de Dupleix est t o u t entier dans ces lignes divinatrices. Dupleix précisément succéda à Dumas en 1741. Nos établissements étaient encore fort réduits; ils c o m prenaient : Sur la côte de Malabar, le comptoir de Mahé et la loge de Calicut; plus au nord, Surate; AuBengale, le comptoir de Chandernagor et quelques loges; Pondichéry, et quelques points aux portes même de la ville; au sud Karikal, et les concessions obtenues par D u m a s ; au nord Y a n a o n et Mazulipatam. E n 1744 éclate la guerre avec l'Angleterre. En prévision de cet événement, et dès 1741, une flotte de cinq navires avait été envoyée de France à La Bourdonnais, gouverneur des Iles, puis elle avait été rappelée; et, au m o m e n t de la guerre, c'étaient les Anglais qui s'étaient renforcés. Dupleix avait espéré éviter aux Indes les hostilités, et les autorités civiles anglaises s'y seraient sans doute prêtées. Mais la marine royale anglaise ne l'entendait pas ainsi, et se mit à saisir les vaisseaux de la Compagnie, lui causant des pertes considérables.

Histoire des colonies françaises  

Auteur : Victor Piquet / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles...

Histoire des colonies françaises  

Auteur : Victor Piquet / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antilles...

Profile for scduag
Advertisement