Page 27

XVII

INTRODUCTION

de l'autre la famille Bonaparte — cette vieille querelle renaît avec une acuité croissante aux Tuileries, sous le second Empire.

Napoléon III était

1

d'abord Tascher et Beauharnais...

C'est des Tascher et des Beauharnais qu'il s'entoure uniquement . Napoléon III a négligé son père, un Bonaparte; il a sacrifié les Bonaparte aux Beauharnais; il n'a pas aimé et favorisé les Bonaparte. Voilà le principal motif de l'irritation du juge, dès l'ouverture de l'instruction. Mais si Napoléon III a été si peu bonapartiste et si dégagé des vraies doctrines napoléoniennes, comme on le lui reproche. Joséphine en vérité n'en est pas cause et ne peut endosser la responsabilité de ce méfait. Pour un groupe d'impérialistes intransigeants, Napoléon III, tils d'Hortense de Beauharnais.

petit-fils de

Marie-Joseph-Rose Tascher de la Pagerie était coupable d'avoir usurpé le trône au détriment d'un Bonaparte pur sang. Joséphine était donc fautive par ce fait qu'elle était née Tascher et non Bonaparte. Cette tare originelle ne méritait-elle pas une exemplaire réparation? Il fallait une victime aux vrais Bonaparte qui ne pouvaient oublier que cette femme avait pu, de son vivant faire échec à l'influence de leur famille et qu'elle était la grand'mère de Louis Napoléon, l'usurpateur du trône impérial. Dès lors, cette Impératrice entourée de respect sur le 1. Fr. Masson. Joséphine de Beauharnais. 1899, p. 14. b

L'Impératrice Joséphine  

Auteur : Roland Pichevin / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antill...

L'Impératrice Joséphine  

Auteur : Roland Pichevin / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antill...

Profile for scduag
Advertisement