Page 264

234

L'IMPÉRATRICE JOSÉPHINE

nique, Mûrie-Françoise se marie sous le nom et avec les papiers de Marie-Joseph-Rose, à l'aide des actes que son père a transportés. A la rigueur, Marie-Joseph-Rose peut no pas participer à la tromperie

et

être de bonne foi : elle ne connaît que son

surnom « Yeyette ». Tel est le raisonnement de ceux qui soupçonnent la substitution d'une tille à l'autre. Il est, d'autre part, certain que la correspondance publiée par Aubenas renferme, aux yeux des personnes prévenues, quelques détails qui, à la rigueur, peuvent1 être interprétés dans le sens des partisans de la substitution. En effet, le vicomte de Beauharnais donne quinze ans à sa

Saucée, quand il la voit pour la première fois à Brest, en octobre 1779. Patricol. le précepteur du vicomte, attribue le même âge à la jeune de Tascher. L'habitus extérieur et le développement physique de

la

jeune tille ne seraient-ils donc que ceux d'une demoiselle de cet âge? Mais si la jeune tille qu'on a amenée en France est bien l'aînée. Marie-Joseph-Rose, elle devrait paraître beaucoup plus puissante qu'une demoiselle de quinze ans et même de seize ans. En 1778,Tascher n'écrivait-il pas, en effet,que l'aînée de ses

enfants était très formée pour son âge et devenue puissante depuis cinq ou six mois. « à lui donner au moins dix-huit ans? Cette même jeune tille, très avancée et formée pour son âge. le 25 juin

1778

au dire de son père, devait paraître avoir plus

1. J'avais adopté cette manière de voir et j'ai écrit, après avoir longuement travaillé la question, que Joséphine était Marie-Françoise. Les documents mis plus tard à ma disposition m'ont permis de reconnaître mon erreur.

L'Impératrice Joséphine  

Auteur : Roland Pichevin / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antill...

L'Impératrice Joséphine  

Auteur : Roland Pichevin / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antill...

Profile for scduag
Advertisement