Page 227

LA VICOMTESSE A LA MARTINIQUE

197

passage de la vicomtesse do Beauharnais et de sa chère fille dans la colonie. Margry cite une chambre aux Trois-Islets dans laquelle

serait né le prince Eugène. L'erreur est manifeste. Ne s'agit-il pas de la chambre que, petite tille, Hortense aurait occupée?

Quoiqu'il on soit de celte explication, on aurait conservé longtemps après la chute du premier Empire et avec beaucoup de religion, est-il dit, les meubles qui garnissaient cette pièce. En France et à la Martinique, de grands événements sourdement se préparaient. Louis XVI avait voulu créer à la Martinique une assemblée coloniale, avec la participation de l'élément municipal des bourgs et des propriétaires des maisons, dans les deux villes principales. À Fort-Royal était dévolu un représentant. SaintPierre, ville bien plus importante, n'en avait pas davantage. Telle est l'origine de l'antagonisme qui se développera entre l'élément bourgeois, les petits blancs, nombreux à Saint-Pierre, soutenus par quelques nègres, et d'autre part les notables, les grands blancs, possesseurs de la terre et qui ont avec eux l'immense majorité des mulâtres et les esclaves des propriétés. Tous ne rêvaient qu'un changement favorable à leur situation : les planteurs voulaient augmenter leur puissance ; les mulâtres libres désiraient acquérir tous les droits des citoyens, et les nègres la liberté. En 1789, l'Assemblée coloniale do la Martinique avait expédié en France la liste des personnes qui résidaient à Paris et qui pouvaient être convoquées pour faire le choix des représentants aux Etats généraux. Parmi eux. à côté du marquis et du comte de Bouillé, de Dubuc, se trouve le dernier sur la liste le vicomte de Beauharnais. Les autorités ne savaient où donner de la tète. La révolution était à Saint-Pierre et à Fort-Royal. Le gouverneur avait

L'Impératrice Joséphine  

Auteur : Roland Pichevin / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antill...

L'Impératrice Joséphine  

Auteur : Roland Pichevin / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antill...

Profile for scduag
Advertisement