Page 20

X

INTRODUCTION

Joséphine ? A peine. « Elle (l'Impératrice) est un animal tout d'instinct et qui a l'instinct de plaire. » C'est charmant: c'est surtout typique et caractéristique d'un état d'esprit dont on trouve les traces les plus répétées. Sous le manteau d'abord, on répand de vagues accusations qui noircissent sa mémoire. Des affirmations plus nettes sont par la suite apportées dans le procès posthume intenté à une femme qui eut le malheur, dès le début de son mariage avec le vicomte de Beauharnais, de susciter d'ardentes jalousies. Quelques-uns se sont levés au nom de l'histoire, affirment-ils. Avec un art infini ils ont présenté au grand public un portrait dont chaque ligne, prise en apparence sur le vif, semble fixée définitivement. La précision des détails est telle, la main se révèle si ferme et la pensée directrice si résolue que toute retouche parait impossible. L'un de ces écrivains s'est intitulé lui-même et s'est institué le juge d'instruction « du procès qu'il intente à l'épouse de Bonaparte ». Le dossier est composé de documents secrets et de citations dont on ne connaît pas l'origine. Un magistrat qui ne livre pas les pièces de l'instruction ne peut-il pas être soupçonné d'avoir, même de bonne foi, une idée préconçue, et d'obéir à des suggestions mauvaises, ou d'être simplement victime d'une déformation cérébrale en vertu de laquelle tout inculpé est d'avance et presque fatalement transformé en coupable ? Les pièces colligées avec méthode, d'après un plan déterminé et réunies d'une certaine façon, aboutissent nécessairement à un réquisitoire d'autant plus formidable

L'Impératrice Joséphine  

Auteur : Roland Pichevin / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antill...

L'Impératrice Joséphine  

Auteur : Roland Pichevin / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antill...

Profile for scduag
Advertisement