Page 114

84

L' IMPERATRICE JOSEPHINE.

Cette

dernière date ne semble pas exacte.

Dans une lettre inédite

1

Mme la marquise de Beauharnais

écrit, le mardi 21 — 1766. fort probablement — une lettre dans laquelle il est fait allusion à l'arrivée de ses deux tils. Dans tous les cas, Alexandre est

déjà en France au moment

de la mort de sa mère, survenue le

octobre 1767. L'enfant a

donc quitté la Martinique entre l'année 1763 et l'année 1767, probablement en 1766. L'éducation du chevalier de Beauharnais et celle de son

frère aîné axaient été confiées à un précepteur du nom de Patricol. Les deux enfants étaient entrés vers 1768 au collège du Plessis, excellent établissement d'instruction que

fréquen-

taient les jeunes gens riches de la noblesse. Patricol surveillait

l'éducation

des

fils du marquis

de

Beauharnais. En juillet

1770, les enfants du marquis de Beauharnais

parlaient pour l'Allemagne sous la direction de Patricol.

15 juillet ils étaient à Heildelberg pour y apprendre l'allemand aux véritables sources, comme l'écrivait Alexandre 2 à Le

sa chère marraine, Mme de Renaudin. Ils y restèrent environ deux ans et se rendirent à Blois, chez Mme la comtesse de Chastullé. leur grand'mère maternelle, où ils continuèrent à subir l'empreinte de Patricol. Mme la comtesse de Chastullé tenait Mme de Renaudin au courant des changements survenus dans le caractère d'Alexandre qui. tout d'abord dissipé, étourdi et volontaire, était devenu un écolier studieux et fort désireux de s'instruire. Mme de Chastullé 3 écrivait un peu plus tard à Mme de Re naudin, en parlant de ses petits-enfants : « Ils feront tous deux de jolis garçons. » 1. Lettre inédite de Mme la marquise de Beauharnais à Mme de Renaudin. Loc. cit.. p. 69. 3. Lettre de Mme de Chastullé à Mme de Renaudin. Blois. le 3 janvier 1774. 2. AUBENAS.

L'Impératrice Joséphine  

Auteur : Roland Pichevin / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antill...

L'Impératrice Joséphine  

Auteur : Roland Pichevin / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antill...

Profile for scduag
Advertisement