Page 75

LA

GUADELOUPE

69

et Corps administratif et municipaux, il essaie de ressaisir le pouvoir en l'appliquant à la colonie, mais sa tentative amène la révolte. Les « patriotes » le couchèrent même en joue, un jour, en pleine place publique, et il n'échappa à la mort que par son sang-froid et sa bravoure.

Aux horreurs de la guerre civile, allaient succéder celles de la guerre étrangère. L'Angleterre, qui comprenait bien que son heure était venue, que les colonies ne pouvaient résister à une attaque sérieuse, étant en pleine anarchie, va enfin chercher la réalisation de ses ambitions. Dès le commencement de 1794, le général Rochambeau qui sentait le danger réclamait, mais en vain, des secours de la Métropole : « Je vous répéterai, sans cesse, écrivait-il au ministre, qu'il faut porter des coups mortels à nos ennemis dans ces parages, que la chose est aisée, parfaitement aisée, si vous envoyez seulement huit à dix mille hommes de troupes et des vaisseaux en assez grand nombre pour être maîtres de la mer. Les Anglais ont quatre vaisseaux de force, les Espagnols six à Porto-Cabello. Expédiez

Grandes figures coloniales I : Victor Hughes, le conventionnel  

Auteur : Georges comte de Sainte-Croix de la Roncière / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la docume...

Grandes figures coloniales I : Victor Hughes, le conventionnel  

Auteur : Georges comte de Sainte-Croix de la Roncière / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la docume...

Profile for scduag
Advertisement