Page 60

54

VICTOR

HUGHES

ment par le roi, le 4 avril 1792, tranchant deux questions importantes : il donnait aux hommes de couleur et aux noirs libres le droit de vote et l'éligibilité à toutes les places; il ordonnait également la réélection de toutes les Assemblées locales. Craignant à juste titre des mouvements populaires, l'Assemblée Législative décide en même temps l'envoi aux îles de trois commissaires, les citoyens lontigny, Gérault et Lamarre,«avec des forces Capables de vaincre toutes les résistances. » L'armée expéditionnaire comptait 12.000 hommes, sous les ordres de trois généraux : Rochambeau 1 pour la Martinique, Collet pour la Guadeloupe et Ricard pour SainteLucie. L'annonce d'une pareille expédition causa une émotion extrême aux Antilles, émotion émanant de la peur. Les riches planteurs, les grands commerçants se sentirent, en proie à l'épouvante. Les rumeurs les plus alarmantes circulaient. On disait ces 12.000 hommes,des révolutionnaires assoiffés de sang qui allaient mettre tout à l'eu et au pillage. Les esprits se chauffèrent à un tel point que l'on 1. Donation Marie-Joseph Vimeur de Rochambeau, le (ils du maréchal comte de Rochambeau qui, avec Lafayette,

12.000

Français

et

une foule de volontaires

était allé au secours des Etats-Unis d'Amérique.

Grandes figures coloniales I : Victor Hughes, le conventionnel  

Auteur : Georges comte de Sainte-Croix de la Roncière / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la docume...

Grandes figures coloniales I : Victor Hughes, le conventionnel  

Auteur : Georges comte de Sainte-Croix de la Roncière / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la docume...

Profile for scduag
Advertisement