Page 337

RAPPEL

ET

MORT

DE

HUGHES

319

à l'usine. Les terres sont vendues et ce sont des sociétés qui remplacent les ci-devant nobles, regroupant les hectares, enlevant les bornes qui entre voisins furent cause de tant de disputes. La charrue automobile remplace les bras humains. Terres de grande culture, terres de grand rendement collectif et le morcellement de la grande propriété n'a apporté aucun changement si ce n'est que les conseils d'administration ont remplacé les ci-devants et que l'épargne des petits est drainée par la cupidité des grands. Hughes est donc attaqué. Le lendemain du 7 janvier, à trois heures du matin, l'ennemi débarque au nombre de 600, dont 500 Anglais et 100 Portugais. Après avoir surpris le poste du Diamant, il marche sur le Degras-desCannes et attaque les postes de Trio et du Canal Forcy. Sans avoir combattu, oubliant son passé glorieux, Hughes capitule le 17 janvier 1809, avec 1.511 soldats européens, 200 créoles et 500 nègres. Il sauvait avant tout ses biens menacés, ses propriétés et ses richesses que l'ennemi allait anéantir. Bien mieux, il resta quelque temps dans la colonie, vivant en simple planteur et donnant des conseils au gouverneur portugais, le colonel Marquez. De retour en France, Napoléon le fait traduire devant un conseil de guerre, qui l'ac-

Grandes figures coloniales I : Victor Hughes, le conventionnel  

Auteur : Georges comte de Sainte-Croix de la Roncière / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la docume...

Grandes figures coloniales I : Victor Hughes, le conventionnel  

Auteur : Georges comte de Sainte-Croix de la Roncière / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la docume...

Profile for scduag
Advertisement