Page 334

316

VICTOR

HUGHES.

lui donnerai et il ira refaire sa gloire en rendant service à la France. (NAPOLÉON à M. de RÉAL). Devenu Commissaire impérial, Victor Hughes voulut répondre à ces désirs et, pour développer les cultures, il introduisit en une seule année 860 nègres esclaves. Les exportations qui étaient de 560.000 frs en 1802, atteignirent 1.755.000 francs en 1807. La Guyane, jusque-là considérée insignifiante, attira l'attention de nos ennemis. Nous étions en guerre avec l'Espagne, l'Angleterre, l'Autriche et le Portugal. Les Portugais cherchaient une compensation aux humiliations qui l'affligeaient en Europe, ils résolurent de tirer parti de notre faiblesse maritime pour occuper ce territoire. Son alliée, l'Angleterre, possédait la maîtrise de la mer! Les deux nations s'associèrent pour cette entreprise.

Le 7 janvier 1809, une flotte ennemie, anglo-portugaise se présente devant Cayenne et jette l'ancre à l'entrée du Mahury. Hughes prépare la défense mais les moyens sont précaires et il a perdu sa belle fougue d'autrefois. Il ne croit plus en rien.

Grandes figures coloniales I : Victor Hughes, le conventionnel  

Auteur : Georges comte de Sainte-Croix de la Roncière / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la docume...

Grandes figures coloniales I : Victor Hughes, le conventionnel  

Auteur : Georges comte de Sainte-Croix de la Roncière / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la docume...

Profile for scduag
Advertisement