Page 333

RAPPEL

ET

MORT

DE

HUGHES

315

au Directoire, deux; mois après le départ de Hughes pour son nouveau poste (11 novembre 1799), par un arrêté du 16 frimaire, an XI, rétablissait aux colonies l'esclavage que le Proconsul Hughes avait aboli à la Guadeloupe et Jeannet à Cayenne. *

La proclamation de l'Empire, le 18 mai 1804, parvint à Hughes à Cayenne. Il brûla alors tout ce qu'il avait adoré et jura fidélité à l'Empereur. Napoléon attachait une grande importance à la Guyane il rêvait d'en faire une colonie prospère et plus tard il voulut y envoyer Pichegru, mais ce dernier qui ne voulut pas croire au pardon de l'Empereur se suicida dans sa prison. « Il y a longtemps que je songe à Cayenne, c'est le plus beau pays de la terre pour y fonder une colonie. Pichegru y a été proscrit, il le connaît. Il est de tous nos généraux le plus capable d'y créer un grand établissement. Allez le trouver dans sa prison et diteslui que je lui pardonne, que c'est ni à lui, ni à Moreau, ni à ses pareils que je veux faire sentir les rigueurs de la justice. Demandezlui combien il faut d'hommes et de millions pour fonder une colonie à Cayenne, je les

Grandes figures coloniales I : Victor Hughes, le conventionnel  

Auteur : Georges comte de Sainte-Croix de la Roncière / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la docume...

Grandes figures coloniales I : Victor Hughes, le conventionnel  

Auteur : Georges comte de Sainte-Croix de la Roncière / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la docume...

Profile for scduag
Advertisement