Page 331

RAPPEL ET MORT DE HUGHES

313

à l'ennemi, semé la terreur chez les Anglais et empêché la reprise par eux de la Guadeloupe, malgré leurs armements considérables; que pour obtenir ces résultats et, avec de petits bâtiments de médiocre valeur, enlever à l'abordage des frégates puissamment armées, il avait dû entretenir de nombreux espions chez l'ennemi; qu'un seul de ces espions, admis dans l'intimité des généraux anglais et qui avait permis, par ses renseignements, de faire plus d'une croisière heureuse, recevait de lui une paie de 1.320 livres par mois, accompagnée d'autres gratifications à raison des avis donnés et des prises effectuées 1; que, nommé par la Convention, il avait exécuté les ordres de la Convention et que. depuis qu'il était devenu Agent particulier du Directoire Exécutif, il était resté un an et demi sans aucune communication du gouvernement, sans aucun secours; enfin, qu'on ne pouvait lui refuser « la gloire d'avoir conquis la Guadeloupe par son audace et de l'avoir conservé à la République par ses talents et son énergie ». Lui, qui n'avait connu ni indulgence, ni pitié, ni pardon, sut émouvoir ses juges, en rappelant ses hauts faits d'armes et il fut 1, Le 20 Ventose, an V, il avait adressé au Ministre on rapport confidentiel sur l'activité de ces espions.

Grandes figures coloniales I : Victor Hughes, le conventionnel  

Auteur : Georges comte de Sainte-Croix de la Roncière / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la docume...

Grandes figures coloniales I : Victor Hughes, le conventionnel  

Auteur : Georges comte de Sainte-Croix de la Roncière / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la docume...

Profile for scduag
Advertisement