Page 306

RAPPEL

ET

MORT

DE

HUGHES

De 1795 à 1796, les Corsaires de Hughes avaient déjà fait un mal considérable au commerce anglais. De Leissègues, de son côté, avec les quelques bâtiments de l'État, qu'il avait sous ses ordres, n'était pas resté inactif. Le 18 floréal, an III, Hughes qui ne craignait pas les gros vaisseaux de guerre ennemis mouillés à la Barbade, lui avait donné les instructions suivantes, où la ruse s'alliait à la prudence : « Il tiendra sa croisière cachée autant qu'il sera possible, en envoyant à bord des bâtiments neutres un officier sachant bien parler anglais, et des hommes dans Je canot (qui sera le plus petit possible) sans cocarde et mis autant que possible à l'anglaise. Il leur sera fait défense expresse de parler. Il

Grandes figures coloniales I : Victor Hughes, le conventionnel  

Auteur : Georges comte de Sainte-Croix de la Roncière / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la docume...

Grandes figures coloniales I : Victor Hughes, le conventionnel  

Auteur : Georges comte de Sainte-Croix de la Roncière / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la docume...

Profile for scduag
Advertisement