Page 294

276

VICTOR

HUGHES

jalouse à l'excès et lui est rarement infidèle; mais dès qu'elle est privée ou délaissée, elle reporte les mêmes sentiments sur un autre objet. Epouse tendre et féconde, mère excellente, elle est toujours passionnée et l'instinct de la volupté la suit dans tous les âges. Amiable et sans artifices, on est étonné que la volonté la plus décidée puisse s'allier à tant de mobilité d'esprit. Douée d'un caractère sensible et compatissant, elle est exigeante, même sévère pour son service et l'on ne peut qu'accuser le vice de son éducation lorsque cet être doux et bon, qui ne devrait s'occuper qu'à faire des heureux, s'arme contre ses esclaves d'une rigueur parfois cruelle. « Nonchalemment, couchée sur un lit de repos, entourée de servantes habiles à prévenir ses désirs, et mollement ensevelie dans le « dolce farniente » des italiennes, il ne s'agit pas plutôt de danse qu'on est émerveillé de la légèreté de ses pas, de la souplesse de ses mouvements, du feu, de la grâce et de la vivacité qu'elle y met. » Le tableau est délicieux. *

*

Les hommes qui sont hantés par un besoin irrésistible d'autorité, qui portent dans leur cerveau, dans leur cœur, un foyer brûlant,

Grandes figures coloniales I : Victor Hughes, le conventionnel  

Auteur : Georges comte de Sainte-Croix de la Roncière / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la docume...

Grandes figures coloniales I : Victor Hughes, le conventionnel  

Auteur : Georges comte de Sainte-Croix de la Roncière / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la docume...

Profile for scduag
Advertisement