Page 29

LES

ANTILLES

AVANT

1789

23

L'histoire du faux prince de Modène en est un exemple. A la fin de 1748, un petit bâtiment marchand appelé Le Coureur, capitaine Mondaire, armé à La Rochelle, apparut devant le Marin, à la Martinique, et, pressé par les Anglais, l'équipage se jeta dans une chaloupe et abandonna le navire à l'ennemi. Parmi les matelots était un jeune homme, de dix-huit à dix-neuf ans, d'une figure agréable, d'une tournure noble, à la physionomie distinguée, aux manières d'une élégance suprême, remarquable surtout par la blancheur et la délicatesse de sa peau. Il se disait fils d'un maréchal de camp. Le respect de l'équipage semblait annoncer un personnage plus éminent. Il fut accueilli par M. Duval Férol qui lui donna avec empressement l'hospitalité et les habitants du quartier le comblèrent de politesses. M. Nadau, lieutenant du roi, au Marin, en apprenant la nouvelle, voulut l'avoir chez lui. Il fut s'y loger. Ayant signé « d'Est » un petit mot de remerciements à son premier hôte, la nouvelle se répandit dans l'île qu'il était Hercule Renaud d'Est, prince héréditaire de Modène et frère de la Duchesse de Penthièvre. Bien entendu, il laissa dire et accepta tous les égards et toutes les prévenances qui se manifestaient à son égard. Des officiers qui connaissaient la duchesse prétendirent même

Grandes figures coloniales I : Victor Hughes, le conventionnel  

Auteur : Georges comte de Sainte-Croix de la Roncière / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la docume...

Grandes figures coloniales I : Victor Hughes, le conventionnel  

Auteur : Georges comte de Sainte-Croix de la Roncière / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la docume...

Profile for scduag
Advertisement