Page 273

LES

CORSAIRES

DE

LA

257

GUADELOUPE

petit frais, avons eu connaissance d'un trois mâts qui nous restoit dans l'E. S. E. à la distance d'environ deux lieues et demie, paroissant courir le bord du Sud. Jusqu'à cinq heures trois quarts avons fait deux bords pour chercher à gagner le vent; à ladite heure voyant que le bâtiment prenoit chasse, tribord armures, avons aussi tenu le plus près sous les mêmes armures faisant usage de tous les avirons. Sous cette allure le bâtiment ayant eu sur nous un très grand avantage, avons jeté le canot à la mer ainsi que plusieurs objets qui pouvoient nuire à la marche. A neuf heures et demie les boulets de l'ennemi nous dépassant et voyant l'impossibilité de gagner le vent au vaisseau qui était déjà par notre hanche au vent, avons laissé arriver de deux quarts et successivement mis vent arrière dans l'espoir que cette allure nous seroit la plus avantageuse par le calme qui paroissait devoir régner. Effectivement, jusqu'à midi nous avions gagné une distance qui nous exemptoit des boulets de l'ennemi. Après midi la faveur de quelques grains ayant fait approcher le vaisseau, nous avons retombé à portée de ses canons de chasse dont il ne cessoit de faire usage. A 1 h. 1/4 une boullet a rompu un aviron de la nage, à 1 h. 1/4 un autre boulet a coupé la drisse du faux-foc, à deux heures la mitraille comVICTOR HUGHES

17

Grandes figures coloniales I : Victor Hughes, le conventionnel  

Auteur : Georges comte de Sainte-Croix de la Roncière / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la docume...

Grandes figures coloniales I : Victor Hughes, le conventionnel  

Auteur : Georges comte de Sainte-Croix de la Roncière / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la docume...

Profile for scduag
Advertisement