Page 270

256

VICTOR

HUGHES

défaut, on voulut se servir de corsaires pour tenter une attaque contre Antigue et détruire les chantiers de radoub de l'ennemi. On réunit à Deshaies, qui n'est distant d'Antigue que de 8 à 9 lieues, dix goélettes armées en course, avec plusieurs corps de troupes qui devaient s'y embarquer : un bataillon de la 15e demibrigade, plusieurs compagnies de couleur et une centaine de volontaires blancs. Durant l'embarquement de ces troupes, la frégate anglaise l'Emeraude, venue de la Dominique, parut devant Deshaies et sept chaloupes ennemies, armées de canonnades, commencèrent l'attaque (5 septembre 1803), à onze heures et demie du soir. Les Français ripostèrent vivement mais plusieurs bâtiments, à l'ancre, furent pris ou coulés par les batteries ennemies, et l'expédition mise en désordre et dissipée sur la plage. Enfin, voici dans toute sa simplicité, le procès-verbal de la prise du Corsaire La Vigilante par le vaisseau anglais Le Centaure : « Procès-Verbal de la prise du Corsaire La Vigilante, armé par MM. Ladame Joseph et Cie, et commandé par Giraud-Lapointe. Aujourd'hui Trois Brumaire, an Douze de la République, le Corsaire La Vigilante étant à environ cinq lieues dans le N. O. de Tabago, à cinq heures et un quart du matin, faisant route au S. E. avec les vents de l'E. N, E

Grandes figures coloniales I : Victor Hughes, le conventionnel  

Auteur : Georges comte de Sainte-Croix de la Roncière / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la docume...

Grandes figures coloniales I : Victor Hughes, le conventionnel  

Auteur : Georges comte de Sainte-Croix de la Roncière / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la docume...

Profile for scduag
Advertisement