Page 267

LES

CORSAIRES

DE

LA

GUADELOUPE

253

* *

*

Nous allons maintenant citer quelques beaux exploits de corsaires : A tout Seigneur tout honneur! Le plus petit d'entre eux, la Flibustière, qui n'avait que 31 hommes (y compris le capitaine) et 30 fusils, osa attaquer une frégate anglaise. Pris et conduit à la Barbade, les survivants de son équipage qui subissaient dans cette île une dure captivité réussirent à s'échapper, par un coup de main aussi heureux que hardi. Six d'entre eux, parvinrent pendant une nuit obscure, à s'emparer de la barque anglaise l'Actéon et à s'évader. Ils purent arriver à Fort-de-France (Martinique) après avoir échappé à mille dangers et reçurent en récompense la barque qu'ils avaient enlevée aux Anglais. Le 15 septembre 1807, le Corsaire Général Ernouf, capitaine Grassin, enlève à l'abordage, après un combat de vingt-cinq minutes, le cutter anglais Barbare, portant 49 hommes et 10 canons de 18, commandé par le lieutenant de vaisseau Darcy. Le 17 octobre suivant, le même corsaire s'empare du brick anglais Elisabeth, armé de 14 canons de 6, portant 24 hommes d'équipage et chargé de 176 nègres esclaves. Le 23 octobre, il

Grandes figures coloniales I : Victor Hughes, le conventionnel  

Auteur : Georges comte de Sainte-Croix de la Roncière / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la docume...

Grandes figures coloniales I : Victor Hughes, le conventionnel  

Auteur : Georges comte de Sainte-Croix de la Roncière / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la docume...

Profile for scduag
Advertisement