Page 260

246

VICTOR

HUGHES

le lendemain, les femmes, les enfants et les vieillards remplissaient leurs paniers de doublons espagnols qu'ils ramassaient dans le sable, autour des noyés, tuméfiés, sanglants, les yeux grands ouverts gardant l'effroi de leur dernière vision.

LIBERTÉ ÉGALITÉ

Sur l'armement de ces corsaires nous avons pu recueillir quelques renseignements. Lorsque les Anglais reprirent possession de l'île, le 10 février 1810, ils manifestèrent la volonté de déporter de la colonie tous les armateurs, officiers et marins des corsaires qui avaient semé la terreur dans leur commerce et qui vivaient alors paisibles et retirés dans leurs familles. L'officier d'armement, le citoyen Perrin, chargé du bureau des armements à la Pointe-à-Pitre, fit brûler les anciens rôles d'équipage et tous les autres documents qui avaient trait aux corsaires. Il existe aux archives des Colonies (Re-

Grandes figures coloniales I : Victor Hughes, le conventionnel  

Auteur : Georges comte de Sainte-Croix de la Roncière / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la docume...

Grandes figures coloniales I : Victor Hughes, le conventionnel  

Auteur : Georges comte de Sainte-Croix de la Roncière / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la docume...

Profile for scduag
Advertisement