Page 249

LES

CORSAIRES

DE

LA GUADELOUPE

237

Grassin, Giraud-Lapointe, Facio, Vilac, Pierre Gros, Augustin Pillet, Ballon, Mathieu Goy, Joseph Murphy, Lamarque, Laffîte, Dubas, Christophe Chollet, Perendeaux, Petrea, le mulâtre Modeste et Antoine Fuet. Antoine Fuet, le Surcouf des Antilles 1, fut surnommé « Capitaine Moëde », à la suite d'un combat que nous allons relater : Il revenait d'une croisière sur son bateau La Thérèse, croisière qui avait été très fruc1. Le légendaire Robert Surcouf, roi des Corsaires, le « renard des renards », était petit fils de Robert Surcouf, célèbre corsaire sous Louis XIV, descendant du fameux corsaire Porcon, apparenté au non moins fameux corsaire-armateur Trouin. De 1795 à 1815 il parcourut l'océan Indien, faisant des prises considérables, tandis que Hughes opérait dans les Antilles. La capture qu'il fit d'un bâtiment de 26 canons, monté par 150 hommes, le Triton, alors qu'il n'avait à son bord (le Carter) que 19 hommes, lui conquit la célébrité. Déguisé en pilote anglais, il s'était approché du Triton, puis, ayant arboré le pavillon français, il lança ses hommes à l'abordage. De ses propres mains il tua le capitaine et captura le navire. Il lançait ses audacieux marins, de vrais diables, à l'abordage, en chantant : Buvons un coup, buvons en deux, A la santé des amoureux, A la santé des filles de France Et m

pour le Roi d'Angleterre

Qui nous a déclaré la guerre.

Grandes figures coloniales I : Victor Hughes, le conventionnel  

Auteur : Georges comte de Sainte-Croix de la Roncière / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la docume...

Grandes figures coloniales I : Victor Hughes, le conventionnel  

Auteur : Georges comte de Sainte-Croix de la Roncière / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la docume...

Profile for scduag
Advertisement