Page 246

234

VICTOR

HUGHES

dans les plaisirs du « Parc aux Cerfs » et s'oubliait dans les bras d'une courtisane, la marquise de Pompadour. Le 17 mars 1756, le Cabinet britannique déclarait la guerre à la France. Le 28 juin, la flotte anglaise, sous les ordres de Bing était vaincue à Minorque De Suffren Saint-Tropez entrait dans l'histoire. L'insuccès de la Compagnie du Canada et le désastre de Bing semèrent l'épouvante en Angleterre. L'heure des grandes résolutions avait sonné. Pitt se montra à hauteur de sa tâche. Il fit décréter la victoire ou la mort à tous les généraux. Bing, traduit devant un Conseil de guerre, fut condamné et fusillé. Pitt entraîna ensuite l'Europe dans la tourmente. Nous savons le résultat final : la perte de l'Inde, du Canada et d'une partie des Antilles.

Grandes figures coloniales I : Victor Hughes, le conventionnel  

Auteur : Georges comte de Sainte-Croix de la Roncière / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la docume...

Grandes figures coloniales I : Victor Hughes, le conventionnel  

Auteur : Georges comte de Sainte-Croix de la Roncière / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la docume...

Profile for scduag
Advertisement