Page 213

LA GUADELOUPE

SOUS

VICTOR

HUGHES

203

commandant militaire au délégué de Hughes. Ce dernier ne pouvait disqualifier son protégé et rappela le délégué qui fût remplacé par un nommé Dormoy. Dormoy fût chargé par Hughes de prendre Anguille, petite île anglaise sans garnison, située à une lieue environ de Saint-Martin. Il était autorisé « si besoin est d'employer à cette conquête les compagnies du bataillon de la Réunion. » Dormoy fit faire l'attaque par le capitaine Senez, commandant le brick Decius, accompagné d'un autre petit bâtiment de guerre. Il débarqua sans difficulté, massacra une partie des insulaires mais fût finalement repoussé. Résolu à les punir de leur résistance, Senez retourna à Saint-Martin chercher du renfort et Dormoy fit embarquer l'élite du bataillon des grenadiers qui brûlait du désir de voler à la victoire. Une descente est effectuée dans l'île et les hommes s'apprêtent à avancer lorsqu'une frégate anglaise apparaît et met ces braves guerriers entre le feu de ses batteries et celui des insulaires. Le Decius répond à l'ennemi mais le combat est inégal. Il est coulé à fond, tout son équipage est perdu ainsi que les grenadiers. Le capitaine Senez est fait prisonnier. Ces diverses entreprises avaient coûté cher aux Anglais. Ils avaient perdu 4.700 hommes

Grandes figures coloniales I : Victor Hughes, le conventionnel  

Auteur : Georges comte de Sainte-Croix de la Roncière / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la docume...

Grandes figures coloniales I : Victor Hughes, le conventionnel  

Auteur : Georges comte de Sainte-Croix de la Roncière / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la docume...

Profile for scduag
Advertisement