Page 198

188

VICTOR

HUGHES

la présence des vaisseaux anglais au vent de la Guadeloupe et au besoin lui permettre de changer de mouillage. A peine avaient-ils quitté les eaux de la Guadeloupe que ces deux navires furent attaqués par la frégate anglaise La Blanche, près de la Désirade. La La Carmagnole, complètement désemparée, alla échouer sur les côtes de cette petite île et La Pique, après une lutte meurtrière, fut amarinée par deux vaisseaux anglais le Ganges, de 74 pièces, et le Vétéran, de 64 pièces. Il y eut 101 tués et 96 blessés, dont tous les officiers, sur la Pique et 83 tués et 90 blessés, dont, le capitaine Faulkner, sur la Blanche. Cette diversion permit à Duchêne de passer inaperçu, à l'exception du transport l'Astrée. Comme nous l'avons dit, Goyrand et Lebas étaient pour Hughes de vieilles connaissances. Le premier avait été ancien juge au tribunal révolutionnaire de Rochefort. et le second ancien substitut dans la même ville, alors que Hughes y était Accusateur Public. Goyrand était un homme énergique, brave et audacieux. En attendant qu'il puisse remplir les fonctions de délégué de la Convention à Sainte-Lucie, occupée par les Anglais, Hughes le désigne pour prendre le commandement des Corsaires qui désolaient le commerce anglais et, de jour en jour, augmentaient en

Grandes figures coloniales I : Victor Hughes, le conventionnel  

Auteur : Georges comte de Sainte-Croix de la Roncière / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la docume...

Grandes figures coloniales I : Victor Hughes, le conventionnel  

Auteur : Georges comte de Sainte-Croix de la Roncière / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la docume...

Profile for scduag
Advertisement