Page 194

184

VICTOR

HUGHES

l'arrivée de notre flotte, nous le ferons à la Martinique 1 ». Il ne s'exprime pas avec moins de modération dans une autre lettre adressée aux mêmes, le 8 fructidor an III : « Quant à la rodomontade qui termine votre lettre, nous en avons vu plus d'une de ce genre. John Gervis, Charles Grey, Colin Graham, Stewart, Vaughan, Caldwell, Symes et Gown ont aussi fait des' rodomonts avec nous. Un seul Anglais, Prescott, s'en est exempté; aussi s'est-il mieux battu qu'eux. Quant aux ordres généraux que vous dites avoir donnés et dont vous nous envoyez copie, tout cela nous annonce de votre part plus de peur que de courage; cette réflexion n'échappera pas même à vos compatriotes » Et enfin, au gouverneur de la Martinique, M. Keppel, pour se plaindre du traitement inlligé à un nègre, soldat français prisonnier, qui au lieu d'être maintenu sur les pontons, avait été rendu comme esclave à son ancien maître : 1. Dans une lettre de Hughes, adressée a lord Abercrombie, quelques mois plus tard, il déclare qu'il est mort dans les hôpitaux de la République, 4.200 prisonniers, dont 60 ofliciers; que 1.200 prisonniers ont été envoyés à Saint-Domingue, 512 à la Jamaïque, pour être échangés et que les prisons ont encore environ 3.000 prisonniers anglais.

Grandes figures coloniales I : Victor Hughes, le conventionnel  

Auteur : Georges comte de Sainte-Croix de la Roncière / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la docume...

Grandes figures coloniales I : Victor Hughes, le conventionnel  

Auteur : Georges comte de Sainte-Croix de la Roncière / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la docume...

Profile for scduag
Advertisement