Page 149

HUGHES

REPREND

LA

GUADELOUPE

139

ce qui va permettre à la colonne du centre de tomber sur l'ennemi. Au point du jour, comme convenu, l'attaque générale commence. Pélardy parvient à midi et demie au Petit-Bourg et tombe à l'improviste sur les Anglais. Il les culbute sans leur donner le temps de se reconnaître, tue 140 hommes et s'empare de la Pointe à Bacchus où 3 officiers et 160 hommes sont faits prisonniers. Les Français qui avaient grand besoin de vivres et de munitions y trouvent 160 barils de poudre, des fusils et surtout des vivres. L'attaque a été menée si r apidement que Pélardy n'a perdu que huit hommes. Les canons de la batterie de Pointe à Bacchus sont pointés immédiatement contre un vaisseau et une frégate mouillés tout près du rivage et qui recueillaient les fuyards. Ils sont contraints de s'éloigner non sans avaries. Les Anglais mettent le feu à une gabarre de 24 canons qu'ils ne peuvent sauver. Boudet, qui a bousculé les troupes de M. de Richebois, traverse vers midi la Baie-Mahault et le soir du 27 septembre dresse son camp sur l'habitation Paul, face au camp de Berville. Bures, qui a traversé la Rivière Salée et mis l'ennemi en fuite, va rejoindre Boudet, le 28; le camp de Berville est complètement cerné.

Grandes figures coloniales I : Victor Hughes, le conventionnel  

Auteur : Georges comte de Sainte-Croix de la Roncière / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la docume...

Grandes figures coloniales I : Victor Hughes, le conventionnel  

Auteur : Georges comte de Sainte-Croix de la Roncière / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la docume...

Profile for scduag
Advertisement