Page 14

8

VICTOR

HUGHES

illustrés, pour la plus pure gloire de la France, les noms s'éteignent graduellement et le souvenir s'efface de plus en plus. L'ingratitude des peuples est l'auréole que la gloire met au front des grands citoyens. Seules, quelques rues portent leurs noms; la grande majorité ignore leur passé merveilleux. En entrant dans l'histoire, ils sont sortis de la mémoire des hommes. Victor Hughes fut un de ceux-là 1. Une rue de Pointe-à-Pitre porte son nom 2. C'est tout. Dans les pages qui vont suivre,nous allons essayer de retracer sa vie, son épopée, nous basant seulement sur les documents que nous avons pu recueillir, après de longues et minutieuses recherches. Nous devons beaucoup de précisions à son secrétaire particulier, Viel, qui, après avoir été son Eminence Grise à la Guadeloupe, l'accompagna lors de son rappel en France. Inquiet sur son propre sort, se sentant menacé en même temps que Hughes, il profita du long voyage de retour pour écrire ses Mémoires, afin de se disculper le moment venu 1. Dans un prochain volume qui comprendra la période consulaire, entre 1800 et 1804, nous parlerons des célèbres généraux Richepanse, Dugommier et Gobert, ces deux derniers nés à la Guadeloupe. 2. Décision du Conseil Municipal de Pointe-à-Pitre, 1884.

Grandes figures coloniales I : Victor Hughes, le conventionnel  

Auteur : Georges comte de Sainte-Croix de la Roncière / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la docume...

Grandes figures coloniales I : Victor Hughes, le conventionnel  

Auteur : Georges comte de Sainte-Croix de la Roncière / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la docume...

Profile for scduag
Advertisement