Page 115

DÉLÉGUÉ DE LA CONVENTION

109

Des ordres sont donnés à Jean Bon SaintAndré et Prieur de préparer cette petite expédition. Hughes apprend les préparatifs et toujours anxieux de prendre un commandement à la mer il va voir Jean Bon SaintAndré qui l'accueille chaleureusement. Celuici le recommande chaudement à Robespierre. Il est nommé Commissaire de la Convention aux îles du Vent, avec Chrétien, antérieurement désigné, et les pouvoirs les plus illimités. L'affaire de « l'Appolon » avait déjà valu à Hughes les félicitations de la Convention, Robespierre lui donna « carte blanche » pour continuer son « épuration ». Il allait se faire remarquer par de nouvelles atrocités. Les pouvoirs octroyés aux commissaires nationaux leur donnaient le droit de révoquer les généraux, de recruter des soldats, de nommer les officiers, de lever des impôts, de rendre des jugements, de condamner à mort les suspects et de confisquer leurs biens. Aucune autorité supérieure à celle des proconsuls portant le chapeau à plume rouge, l'écharpe tricolore, symbolisant le pouvoir de la Convention nationale toute entière. Nous allons voir l'usage que fera Victor Hughes de ces pouvoirs illimités et qu'il maintint alors même que Robespierre était depuis longtemps mort et qu'un grand nombre de

Grandes figures coloniales I : Victor Hughes, le conventionnel  

Auteur : Georges comte de Sainte-Croix de la Roncière / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la docume...

Grandes figures coloniales I : Victor Hughes, le conventionnel  

Auteur : Georges comte de Sainte-Croix de la Roncière / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la docume...

Profile for scduag
Advertisement