Page 114

108

VICTOR HUGHES

bruyant, continuel, dont tous les actes s'enchaînaient et avaient pour but de mettre la flotte en état de prendre la mer et d'aller combattre l'ennemi. Le soir offrait un spectacle tout différent. Au premier son de la cloche du port qui annonçait la cessation des travaux, sauf ceux des grandes corvées de nuit, douze à quinze mille hommes s'élançaient hors des grilles en courant comme des écoliers échappés. Ils allaient jouir do leur liberté, mettre leur temps à profit et dissiper leur vie. Ils étaient pressés d'exister car il leur restait seulement peu de temps à dépenser avant d'avoir sous leurs pieds les abîmes de l'océan, sur leurs têtes la furie des tempêtes, et devant eux les canons chargés à mitraille do la triple batterie d'un vaisseau anglais. Cette destinée menaçante et prochaine n'altérait en rien leur gaieté » 1. C'est à ce moment que la Convention apprit le désastre de la Martinique 2 et résolut d'envoyer une expédition pour reprendre l'île aux Anglais et retenir dans le devoir ceux de nos colonies qui, fatigués des excès révolutionnaires, manifestaient l'intention de se rendre à l'ennemi.

1.

A. Moreau de Jonnès. Aventures de guerre au temps

de la République et du Consulat. 2. On ignorait encore celui de la Guadeloupe.

Grandes figures coloniales I : Victor Hughes, le conventionnel  

Auteur : Georges comte de Sainte-Croix de la Roncière / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la docume...

Grandes figures coloniales I : Victor Hughes, le conventionnel  

Auteur : Georges comte de Sainte-Croix de la Roncière / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la docume...

Profile for scduag
Advertisement