Page 111

DÉLÉGUÉ DE LA CONVENTION

105

l'amour do la patrie, que les « purs », les esprits extatiques, les idéalistes et les réformateurs font, dans un noble dessein, couler le plus de sang et, en même temps, le plus de mal à leur foi. Ce sont eux-mêmes qui donnent inconsciemment l'impulsion aux maux et aux meurtres qu'ils abominent. Robespierre, dont la signature se trouve au bas de milliers de décrets redoutables, a pourtant combattu la peine de mort et stigmatisé la guerre comme un crime. Marat, qui réclamait 300.000 têtes, Danton qui créa le Tribunal révolutionnaire, n'ont-ils pas exhalé leur âme pleine de terreur devant la vision constante de la guillotine? Ils avaient le pressentiment de leur fin!

Jean Bon Saint-André et Prieur avaient succédé à Monge et d'Albarade à la Marine. Ils travaillaient à reconstituer notre marine de guerre qui était surtout pauvre en véritables chefs. Pour réaliser des économies, Louis XVI avait, à la veille de la Révolution, fait licencier un grand nombre d'officiers de valeur. Pour atténuer la disette de blé qui se faisait cruellement sentir, le Comité de Salut

Grandes figures coloniales I : Victor Hughes, le conventionnel  

Auteur : Georges comte de Sainte-Croix de la Roncière / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la docume...

Grandes figures coloniales I : Victor Hughes, le conventionnel  

Auteur : Georges comte de Sainte-Croix de la Roncière / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la docume...

Profile for scduag
Advertisement