Page 101

VICTOR DÉLÉGUE

DE

HUGHES LA CONVENTION

Souveraine absolue aux îles du Vent, l'Angleterre, profitant des factions qui divisaient la France, cherche à maintenir ses nouvelles conquêtes. A la Maritinique, le général Prescott essaie par des faveurs et des libéralités de s'attacher les colons qui pouvaient être utiles à ses intérêts. Certains d'entre eux reçoivent même le titre de « Commissaire de Sa Majesté ». Attentif à cicatriser les plaies de la révolution et de la guerre, il cherche, par une administration bienfaisante à faire fleurir le commerce, l'agriculture el les institutions coloniales. A la Guadeloupe, Dundas, qui est brutal, a cherché à intimider par des sévérités exemplaires ceux dont il suspecte les sentiments. La population résiste, alors il fait appesantir sur toute l'île sa main de fer et l'accable de la tyrannie la plus oppressive. Il est vrai qu'à la Guadeloupe, qui de 1759 à 1763 avait porté Je joug de l'occupation anglaise, on avait gardé le souvenir de pillages,

Grandes figures coloniales I : Victor Hughes, le conventionnel  

Auteur : Georges comte de Sainte-Croix de la Roncière / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la docume...

Grandes figures coloniales I : Victor Hughes, le conventionnel  

Auteur : Georges comte de Sainte-Croix de la Roncière / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la docume...

Profile for scduag
Advertisement