Page 93

Caraibe.

59

vay, caïman, allons, f. yaùralim, viens viste, ékayeu, f. éyanum, ie n'en feray rien, ie ne veux pas, nekay, f. ta, dit il, ochoàtina, nómpti, bómpti, &c. Il s'y en pourra encore trouuer d'autres, mais la memoire ne me les fournit pas à present.

l'auxiliaire entina.

De C'EST

LE

VERBE SUBSTANTIF

ESTRE.

Le verbe substantif est souuent sous-entendu, comme on le voit es propositions suiuantes. Lika-cóacabichiga nóne ? est-ce celuy la que tu m'as donné,

______

likána-boulic aboüaràcoüati bioüàlale coüatic, ie ne suis pas vn trompeur comme

P.

110.

toy; tokòya-manilioüánali libénam icheiri, c'est ce qui le rendit aggreable a Dieu : en pas vne de ces phrases on ne trouue le verbe substantif formellement exprimé. Ie suis encore à trouuer l'infinitif, tant de celuv cy que des autres auxiliaires. Ce n'est pas que ie ne trouue des propositions ou il est sous entendu : mais ie n'en trouue point où il soit formellement, & explicitement exprimé, on dit ichic hàmoucana kahoüelam, ha que ie voudrois bien

estre

en Paradis, toüària àolic

nànuari, de peur d'estre tout seul, toúbara nyàim náne, afin d'estre la. Ie trouue vn participe du verbe substantif en cette proposition, chélei niábonum toùbara-òka, que ie sçache ce qui est deuant, en latin, prius existens, couláoüa ókan lia boulée-kialam, il n'y a point de pitte ou chanure, mais ókan ne vient pas d'éntina, dont ie parle presentement, mais d'okobàtina, qui est auxiliaire & substantif, & distingué de celuy cy qui est defectif. Le verbe substantif éntina, ne se trouue pas seul, mais il est ioint auec un nom, pronom, participe ou

aduerbe,

comme nyáim énrabou nyáim? es tu la?

àmanle yéntibou tibanàguérou ioüyne, tu es plus intelligent que moy : c'est pourquoy ie le ioindray a vn pronom pour le coniuguer accompagné d'vn aduerbe

comme

s'ensuit. PRESENT.

Sing. Aolic-éntina, ie suis seul, amànte-lic-éntibou, tu es seul, likia-lic-enli, il est seul, tokóya-lic-énrou, elle est seule. Plur. Oüakia-lic-éntioüa, nous sommes

seuls, bokóya-lic-éntibeu, vous estes

seuls, nbamkia-lic-énum, ils sont seuls. Si on coniugue par forme d'interrogation, on dit, ào-lic-énrana, suis-ie seul? amànle-lic-énrabou ? es-tu seul ? likia-lic-énrae ? est-il seul ? tokóya-lic-énranum ? est-elle seule ? oüakia-lic-énraoüa ? sommes nous seuls? hokóya-lic-énrabeu ? estes vous seuls? nbamkia-lic-énrayem ? sont-ils seuls? l'impartait est semblable au

P. III.

Grammaire Caraïbe suivie du Catéchisme caraïbe  

Auteur : Raymond Breton, L. Adam, Ch. Leclerc / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation...

Grammaire Caraïbe suivie du Catéchisme caraïbe  

Auteur : Raymond Breton, L. Adam, Ch. Leclerc / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation...

Profile for scduag
Advertisement