Page 82

48

Grammaire

nam ? qui te l'a dit? âo çaga ariangayinli bône, c'est moy qui te l'a dit, nyáimçaga láhoem, c'est la qu'il mourut. Il y a certains aduerbes de temps qui estant joints aucc l'indicatif, semblent porter quand & soy la signification du futur, comme alliréyana nariánga, alliréyalam kariangléna, ou allire karianglénalam, ie parleray tantost, àcan cheteina chicallélina menhem huibònam, quand ie sçauray ie vous le diray. P. 91.

Ba, mis à la fin de tels aduerbes, noms, ou pronoms, determine la signification du verbe, nom ou pronom auquel il est joint au temps futur, comme allireba chetéinum, ie le sçauray bien tost, coulilániba lechérira calábali, à midy le vent s'augmentera, immamêleguêba ioùtouli, demain ie m'en iray, amanlèbali nóman, tu viendras aucc moy. Les Sauuages auec vn nom seul, signifient le passé, comme limicállêlêli çaganum ibiri nóne c'est mon cadet qui me l'a dit, allia

lébouli

bône ? ou l'as tu ren-

contré, nioüellébarou nànichi toüágon tébeci namouliacàmbou, ie seray en peine du payement que ie t'ay demandé, cat'-inicallêlèli-enrou nilem lanum, où toùbarou, qui t'a dit qu'elle s'en iroit. L'idiome Caraïbe veut qu'on ioigne les pronoms personnels, na, bon, &c. auec des aduerbes, & que le verbe suiuant soit à la troisième personne, comme binálecàtina yàra cayeù ácana mariàngati keili, il y a long temps que ie suis icy, & si ie ne parle pas encore bien, aoüere hàmouca nône àcan hamouca kariàngati, ie serois satisfait si ie sçauois bien parler. Voyez aux pronoms ce que i'ay dit de que, qu'il, qui, &c. parce que cela concerne la syntaxe des verbes. Quand la particule que, est après un verbe, elle n'est plus relatiue, & souuent on ne l'exprime pas formellement, quoy qu'implicitement elle soit contenué dans la phrase, comme itara amoutou coulée, est-ce ainsi que tu le veux, P. 92.

arámêtacoüa loubàtibou bachouboulouirouni : pense tu qu'il te cachera; ils renuersent nos propositions & mettent deuant ce que nous mettons après, disans, il te cachera ? est-ce ta pensée ? pour dire vostre Pere m'a dit que ie vous attendisse pour m'enbarquer auec vous, ils disent c'est la parole de ton Pere, attend mes enfants, & tu t'embarqueras auec eux, lariangonê hoûcouchili nóne. coüállaba nhàman nirahim coulliàllarocou, pour dire dis luy que ie le salue, ils disent, il te salue, dis luy máboüic liem bóne bohàllica lóne : au lieu de dire s'il m'auoit dit que ie demeurasse, ie serois demeuré, ils disent, demeure, s'il m'auois dit, ie serois resté, yácabakia, ácai hàman nóne eréma ào mhem loària laïcoüanina, crainte qu'il ne me battisse, cain tanuago bicali nóne, parce qu'on disoit qn'li estoit fasché contre moy, pour dire, on dit que tu l'as empoisonné, ils disent, tu l'as empoisonné, on

le dit, ekélera

bóali

amanle tikilèem nhároman.

Quand le que, est exprimé, c'est par làne, comme tiki éti toüàgo iropom làne lateconi le bruit court qu'il en fait de bons.

Grammaire Caraïbe suivie du Catéchisme caraïbe  

Auteur : Raymond Breton, L. Adam, Ch. Leclerc / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation...

Grammaire Caraïbe suivie du Catéchisme caraïbe  

Auteur : Raymond Breton, L. Adam, Ch. Leclerc / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation...

Profile for scduag
Advertisement